LA REPENTANCE ET LA CONFESSION SONT UNE ARME PUISSANTE !

Confession 2

Lorsque nous lisons l’histoire du fils prodige dans la Bible (Luc 15 : 11-32), nous réalisons la puissance de la repentance, de la confession et du pardon. Ce jeune homme pèche contre son père puis il se retrouve dans une situation de désert dans sa vie et face à son échec, il fait demi tour et revient avec humilité confesser sa faute à son père et lui demander sincèrement pardon.

Plusieurs après avoir mal agit et s’être retrouvés dans le désert fuient leur Père céleste comme le firent Adam et Eve qui allèrent se cacher après avoir péché contre Dieu, mais ce jeune homme a agit différemment : malgré ses erreurs il n’a pas agit comme Adam et Eve, il n’a pas fuit son père mais bien au contraire il est retourné vers lui et son attitude devrait être un modèle à suivre pour nous les enfants de Dieu.

La confession a une puissance devant Dieu! Avec Dieu il y a des temps d’abondance et des temps de sècheresse car c’est inévitable mais Dieu est avec nous tout le temps!

Ce fils a commis beaucoup de péchés si bien qu’en décidant de revenir vers son père, il se met dans une condition mentale d’ouvrier à cause de ce qu’il a pu faire (voir verset 19) mais son père se réjouit quand il revient. Le père ici représente Dieu notre Père céleste. Il a un regard sur nous et lorsque nous prenons une mauvaise orientation ou que nous nous éloignons de Lui, Son seul souhait est que nous fassions demi-tour et que nous revenions à Lui.

Peu importe tes erreurs, tes échecs, tes manquements… si tu te repends, si tu fais demi-tour, Dieu te pardonne et Il te dit « tu est Mon fils, tu es Ma fille ». Le Père te pardonne malgré que tu l’ait blessé. Peu importe ce que tu as fait, si tu reviens à Lui, Il va se réjouir, Il va te pardonner et te rétablir.

La confession ce n’est pas aller confesser les péchés devant un homme ou faire de longues cures d’âme etc… mais c’est d’abord s’examiner au plus profond de soi-même (comme le fit le fils prodige dans Luc 15: 17), reconnaître sa faute, la confesser à Dieu et Lui demander sincèrement pardon.

Je vous invite à aller lire et méditer cette parabole du fils prodige dans Luc 15: 11-32.

Que Dieu vous bénisse.

Teddy G.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s